2010, une année "formidable"!!!

2010 : une année «formidable»!!!

Comme on pouvait malheureusement s’y attendre, l’année 2010 aura été l’année la plus chaude de la décennie et par conséquent l’année la plus chaude jamais enregistrée depuis 1860, marquant une fois encore un nouveau record.

Elle a été aussi l’année de nombreuses manifestations météorologiques exceptionnelles qui auront occasionné des dizaines de milliers de morts et plus encore de blessés et de sans abris. Les  pertes matérielles et économiques se calculent en milliards de dollars. Pour ne citer que les cas les plus importants, mentionnons :

En 2009, selon le Centre belge de Recherche sur l'Epidémiologie des Désastres (CRED), les 224 catastrophes d’origine météorologique -ne pas confondre avec naturelles- ont affecté 55 millions de personnes, fait 7 000 victimes et occasionnés quelques 15 milliards de dollars de dommages économiques. Combien pour l’année 2010 ? Chaque année la liste et la facture s’allongent.

Bien que le phénomène soit planétaire, les conséquences touchent et toucheront surtout les pays les plus pauvres, principalement en Afrique subsaharienne, dans le Sud de l’Asie ou dans certaines régions d’Amérique du Sud. Selon les estimations des Programmes des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), près de 740 millions de personnes subissaient les conséquences des changements climatiques dans les années 1970. Deux décennies plus tard, elles sont 2 milliards de personnes. On estime que ce chiffre doublera tous les dix ans.

Puisque les températures globales continuent à se réchauffer en raison du changement climatique, le nombre et l’intensité d’événements extrêmes pourraient augmenter », (Organisation Météorologique Mondiale)

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec