La situation au Canada et au Québec

La situation au Canada et au Québec

Seulement une trentaine d’États seront autosuffisants en eau au cours du 21e siècle. C’est notamment le cas du Canada et du Québec qui possèdent environ 9 % de toute l’eau douce de la planète. Ce gigantesque coffre-fort liquide fait l’envie de plusieurs pays et surtout de notre grand voisin États-Uniens, où plusieurs États commencent à manquer cruellement d’eau, particulièrement ceux du centre qui sont le garde-manger du pays. Devons-nous nous attendre à des pressions grandissantes sur le Canada pour leur permettre d’étancher leur besoin en eau, qui ne semble pas avoir de limites ?

Des accords, des ententes et un accès direct aux Grands Lacs, éviteront que l’on en vienne à utiliser la force de ce côté de la planète. Cela ne se fera sans doute pas sans tensions, concernant notamment  la souveraineté sur la ressource. Car quelle sera la position Canadienne quand nos voisins États-Uniens réclameront de l’eau pour leur agriculture, pour leurs élevages, pour leurs industries, pour leurs loisirs ?

Pouvons-nous leur dire non ? Avons-nous le droit et les moyens de garder pour nous cette ressource si essentielle, sans laquelle un être humain ne peut pas vivre au delà de quelques jours ? Devrions-nous leur vendre ? Mais seront-ils prêts à l’acheter, et si oui jusqu’à quand ? Entre leurs besoins et nos besoins, comment se fera la régulation de l’eau que nous partageons déjà afin que l’on n’épuise pas la ressource ?

Des projets de dérivation des eaux des Grands Lacs et même du fleuve Saint-Laurent sont dans les cartons des ingénieurs militaires américains depuis de nombreuses années. L’augmentation prévue des températures et donc des besoins en eau pourraient peut-être les remettre au goût du jour. Qu’adviendra-t-il alors….?

Source: www.photo-libre.fr

 « Peu de Canadiens savent que nous n'avons pas banni l'exportation de l'eau de la liste des traités de l'OMC et de l'ALENA et que nous n'avons même pas de stratégie sur le précieux liquide. [Le président des États-Unis] George Bush reluque l'eau du Canada dans son plan de défense stratégique. Si nous ne nous engageons pas dans cette bataille, notre eau sera exportée au même titre que le secteur de l'énergie - Mme  Maude Barlow. Le prix Nobel alternatif de la paix. Forum mondial de l'eau, 2006, Mexico (Mexique)

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec