Recherche

Vous êtes ici :

Le fleuve Saint-Laurent et les changements climatiques

Le fleuve Saint-Laurent et les changements climatiques

Porte d’entrée au cœur du continent Nord américain, le fleuve Saint-Laurent est depuis plus de quatre siècles la colonne vertébrale du développement de la société québécoise. Villes et villages se sont installés sur ses rives et de nombreuses industries ont profité des atouts du grand fleuve (transport, eau potable, énergie, etc.). Mais cela n’a pas été sans impacts. Au cours des années 1970, les analyses toxicologiques démontrent que les pressions de l’urbanisation, du développement industriel et agricole ont rendu vulnérable le « fleuve aux grandes eaux ». Le constat est sans appel : il faut intervenir rapidement pour tenter de protéger les magnifiques écosystèmes qui le composent ainsi que la faune et la flore que l’on y retrouve. Des actions, des programmes, des lois ont depuis permis d’assurer la préservation de cette extraordinaire unité écologique qu’est le Saint-Laurent même s’il y a encore beaucoup à faire. Les changements climatiques nous lancent de nouveaux défis dont nous commençons à peine à prendre conscience et qui bouleverseront la physionomie, l’état du fleuve et par le fait même la qualité de vie de plusieurs millions de Québécois et de Québécoises. Sommes-nous prêts à les relever ?

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec