Laver l'eau pour la boire

Laver l'eau pour la boire

L’eau destinée à la consommation humaine est prélevée dans un cours d’eau ou une nappe d’eaux souterraines. Le plus souvent, cette eau « brute » est acheminée vers une usine de traitement d’eau potable où elle subit divers traitements physiques, chimiques et biologiques afin de la rendre potable. Par la suite, elle est distribuée aux consommateurs. Après usage, elle est recueillie pour être conduite vers les usines de traitement des eaux usées, avant de retourner à la nature. Et ainsi de suite.

Ce cycle de l’eau nécessite de nombreuses infrastructures et des équipements de plus en plus sophistiqués afin que la qualité de l’eau puisse répondre aux normes en vigueur. Le traitement d’une eau brute dépend de sa qualité, qui est elle même dépendante de son origine et peut varier dans le temps. Il existe plusieurs méthodes de traitement dont les principales sont la filtration, l’oxydation, la clarification ou décantation, la désinfection.

Lorsque ces types traditionnels de traitement ne suffisent pas, compte tenu de la présence de polluants comme les nitrates et les pesticides, certains traitements spécifiques sont appliqués. Il s’agit principalement des procédés d’adsorption sur charbon actif ou de dénitratation. D’autres procédés de filtration, telles l’ultrafiltration et la nanofiltration. constituent une mini-révolution dans le domaine du traitement de l’eau. Leur principe de filtration sur membrane consiste non plus à éliminer chimiquement les micropolluants mais à les extraire physiquement. Elles permettent de traiter des eaux très polluées et de produire une eau très pure de qualité constante, sans goût désagréable ni mauvaises odeurs, . Elles commencent depuis peu à être utilisées à grande échelle. Leur seul inconvénient : leur coût élevé.

Les différentes technologies utilisées pour désinfecter l’eau sont de plus en plus nécessaires pour offrir aux populations une eau de qualité. Mais quand l’eau vient à manquer, pour satisfaire aux besoins sans cesse croissants d’une population elle même en constante augmentation, quelles sont les solutions qui s’offrent alors ?

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec