Des records de chaleur qui donnent froid dans le dos

Des records de chaleur qui donnent froid dans le dos

La palme de l’année la plus chaude depuis 1880, date à partir de laquelle les températures ont commencé à être enregistrées scientifiquement, est décernée à… l’année 2010 ! En effet, au cours de l'année 2010, le record de température de la surface de la terre et de la mer combinée a atteint 14,7°C, soit 1,21°C de plus que la moyenne enregistrée au XXe siècle. Le deuxième prix est attribué à l’année 2005 suivie de très près par l’année 2009 qui monte ainsi sur la troisième marche du podium puis viennent en rafale les années 1998, 2002, 2003, 2006 et 2007. Et 2008, direz-vous ? Qu’est-ce qui s’est passé en 2008, pour qu’elle n’apparaisse pas dans ce palmarès peu enviable des années les plus chaudes ? Elle doit son absence en raison de la force du courant marin La Nina qui a refroidi la zone tropicale de l'océan Pacifique.

Malgré les variations de températures annuelles provoquées par l'influence alternée des courants de l'océan Pacifique El Nino (chaud) et La Nina (froid), les résultats démontrent que les températures du globe ont grimpé de quelque 0,8°C depuis 1880. Selon l’Institut d'étude spatiale Goddard de la NASA (GISS) situé à New York, au cours des 30 dernières années, la hausse moyenne serait de 0,2°C par décennie. Voilà qui expliquerait pourquoi les années les plus chaudes enregistrées depuis 1880, se situent principalement au cours des deux dernières décennies. L’important pour comprendre les changements climatiques est de les situer sur une longue période, plutôt que de considérer les années isolément.

Il fait chaud donc, de plus en plus chaud et même s‘il est encore difficile de faire la part dans le réchauffement global de la planète entre les variations naturelles du climat et les émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines , le constat est sans appel. Si certains se réjouissent de pouvoir prolonger leur saison estivale, de jouer plus longtemps au golf et de faire davantage de BBQ, l’augmentation des températures inquiète de plus en plus les responsables de la santé qui sont confrontés à une augmentation importante des problèmes de santé chez une plus grande partie de la population.

 Source: citizenzoo.wordpress.com

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec