J'ai chaud à ma ville

J'ai chaud à ma ville

Le thermomètre planétaire est à la hausse. Il fait chaud, de plus en plus chaud, de plus en plus souvent et selon les scientifiques la tendance est là pour rester. Les dernières décennies ont été marquées par une avalanche de records de températures qui inquiètent tout particulièrement les responsables du secteur de la santé pour qui, l’augmentation des températures en période estivale correspond à une augmentation des problèmes de santé chez un nombre croissant d’individus. C’est dans les grandes villes que le problème se pose avec de plus en plus d’intensité car c’est aussi dans les villes que l’on constate la multiplication des d’îlots de chaleur.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec