Recherche

Vous êtes ici :

Des bibittes à se rendre malade

Des bibittes à se rendre malade

Au cours des prochaines décennies, les changements climatiques se manifesteront entre autre par une augmentation des températures, une variation des précipitations et une modification des taux d’humidité. Selon les prévisions élaborées, ces facteurs auront une incidence sur les risques de voir apparaître ou gagner en intensité quant elles sont déjà présentes certaines maladies infectieuses transmises par les animaux, les insectes et par des tiques. Le phénomène est mondial, et malgré ce que l’on pourrait peut-être croire, le Canada et le Québec ne seront pas épargnés. Faut-il s’en inquiéter ? Et si oui, jusqu’à quel point ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec