4000 glissements de terrain en un an

Il existe une île qui, dans le Grand Nord canadien, a peut-être battu un record mondial : une augmentation des glissements de terrain de 6000 % en 30 ans.

Les photos satellite de l’île Banks, située à l’ouest de l’Arctique canadien, révèlent en effet que le nombre de sols affaissés (et parfois transformés en lacs ou en marécages) est passé de 63 en 1984 à plus de 4000 en 2013. Selon deux chercheurs de l’Université d’Ottawa qui publiaient mardi dans Nature Communications, c’est un phénomène qu’on peut directement attribuer au réchauffement climatique : le sol qui, jusque-là, était gelé en permanence, s’affaisse lorsque la couche de glace qui le maintenait en position se met à fondre. Rien d’étonnant jusque-là, sauf qu’on n’avait pas vu venir ce phénomène à une telle vitesse.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec