Avis: la tarification du carbone améliore la compétitivité économique

On aime bien opposer la raison économique à la lutte contre les changements climatiques, alors que les faits démontrent que la protection de l’environnement peut aller de pair avec la croissance économique, la compétitivité des entreprises et la création d’emplois.

...

L’OCDE a dévoilé jeudi le premier bilan de l’impact de la Bourse européenne du carbone   sur les performances des entreprises. Mise graduellement en place à partir de 2005 et touchant 14 000 usines dans 31 pays comptant pour plus de 40 % des émissions européennes, cette Bourse est actuellement la plus importante du genre au monde. Au cours des sept premières années, on estime qu’elle a amené une baisse moyenne des émissions de GES de 10 %, qui aurait pu atteindre 25 % si moitié moins de crédits d’émission avaient été alloués gratuitement. Basée sur la comparaison entre des entreprises semblables, dont certaines doivent se plier au système de tarification et d’autres pas, l’étude révèle que celles qui doivent payer pour leurs émissions carbone non seulement font aussi bien que les autres, mais affichent même des revenus de 7 % à 18 % supérieurs à ce qu’ils auraient été autrement, que leurs actifs fixes ont crû de 6 % à 10 % plus que les autres, et ce, alors que les tendances en matière de profits et de nombre d’employés sont restées similaires.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec