Climat: les émissions de méthane de l'élevage plus importantes que prévu

Les émissions de méthane issues de l'élevage, en partie responsables du réchauffement climatique, sont plus importantes que prévu, le nombre et taille du bétail augmentant en en Asie, Amérique latine et Afrique, selon une étude parue vendredi.

Ces émissions de CH4, gaz à effet de serre moins persistant, mais beaucoup plus réchauffant que le CO2, étaient en 2011 supérieures de 11% aux estimations du rapport du GIEC de 2006, explique l'étude publiée dans la revue Carbon Balance and Management.

Plus d'information dans LaPresse.ca Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec