COP24: le monde appelé à faire plus pour limiter les catastrophes climatiques

Les 200 pays réunis en Pologne pour tenter de mettre en orbite l’accord de Paris doivent « faire beaucoup plus » pour limiter les impacts sans précédent du dérèglement climatique, a plaidé l’ONU dimanche malgré des vents contraires peu propices à une réponse ambitieuse.

La 24e Conférence de l’ONU sur le climat (COP24) s’est ouverte à Katowice, en pleine région houillère, avec dans tous les esprits l’alerte rouge récemment émise par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, qui fait autorité sur ces questions).

Désastres météorologiques, incidence sur la santé ou les rendements agricoles, concentrations record de CO2 dans l’atmosphère… « Les impacts du changement climatique n’ont jamais été aussi graves », a martelé la responsable climat de l’ONU, Patricia Espinosa.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec