Coûts liés aux catastrophes climatiques: 2017, année record

Une saison cyclonique très active dans l’Atlantique Nord, des inondations de grande ampleur sur le sous-continent indien dues à la mousson et une forte sécheresse persistante dans certaines zones d’Afrique de l’Est sont autant d’éléments qui ont contribué à faire de 2017 l’année la plus coûteuse de l’histoire en ce qui concerne les phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes.

La Déclaration de l’OMM sur l’état du climat mondial en 2017 met en lumière l’ampleur des conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes pour le développement économique, la sécurité alimentaire, la santé et les migrations. Se basant sur des données compilées par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et grâce à la contribution des Services météorologiques nationaux et des partenaires du système des Nations Unies, cette publication fournit des informations détaillées à l’appui des actions menées à l’échelle internationale dans le domaine de la prévention des catastrophes, du développement durable et de la lutte contre le changement climatique.

Plus d'information dans GaîaPresse. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec