Des gestes insuffisants pour l'environnement

Même si le climat canadien se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale et qu’il subira de plein fouet les effets des bouleversements climatiques, les différents ordres de gouvernement du pays sont toujours à la traîne en matière d’adaptation aux répercussions prévisibles pour la santé humaine, les infrastructures, les communautés nordiques ou encore les écosystèmes.

C’est ce que conclut le « comité d’experts sur les risques posés par les changements climatiques et les possibilités d’adaptation » (CAC) dans un rapport publié jeudi   et qui a été produit à la demande du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec