GES: le retard du Canada s'accentue

S’il veut atteindre ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et respecter ses engagements en vertu de l’Accord de Paris, le Canada devra être encore plus ambitieux que ce que le gouvernement Trudeau prévoyait. Les plus récentes données déposées à l’ONU démontrent en effet que l’objectif fixé pour 2030 s’éloigne, notamment en raison de la croissance du secteur pétrolier et gazier.

Pour se conformer à ses engagements au sein de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le Canada est tenu de produire un rapport détaillé de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), mais aussi des engagements pris par le pays et des résultats attendus.

Plus d'information dans LeDevoir.com Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec