Hausse des émissions de GES au Québec : la faute des transports ?

Un nouveau bilan   démontre que malgré les cibles que le Québec s’est fixé, les émissions de gaz à effet de serre de la province sont toujours en légère augmentation.

Selon le nouvel inventaire des GES du Québec publié jeudi par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le total des émissions de 2016 s’élève à 78,56 millions de tonnes, soit 10 000 tonnes de plus qu’en 2015.

Cette fluctuation est qualifiée de « stable » par le ministère. Toutefois, elle est à ne pas négliger puisque le compte à rebours est lancé : le Québec s’est donné pour objectif de réduire ses émissions de 20 % d’ici 2020. Or, depuis 1990, les émissions de la province n’ont diminué que de 9,1 %.

Lire l'analyse dans GaïaPresse. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec