L'Accord de Paris sur le climat toujours peu respecté

Trois ans après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, pas moins de 75 % des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre pris par les pays signataires sont insuffisants pour limiter des bouleversements majeurs du climat, conclut un rapport rédigé par quatre scientifiques qui ont participé aux travaux du GIEC Lien externe .

Partant du fait qu’un « désastre » environnemental et économique est à prévoir sans une action climatique internationale ambitieuse, les auteurs du rapport publié mardi par l’organisme américain Universal Ecological Fund ont analysé les engagements pris par 184 États dans le cadre de l’Accord signé à Paris en 2015. C’est ce qu’on appelle les « contributions déterminées au niveau national ».

Leur constat est sans appel : pas moins de 75 % de ces engagements (136 États) sont « partiellement » ou « totalement » insuffisants pour respecter l’objectif scientifique de réduire de 50 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec