L'amincissement de la banquise sous-estimé

Jusqu’à 25 % de l’épaisseur de la glace saisonnière en Arctique pourrait être surestimée par les mesures des satellites. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Université de Calgary, dont les résultats ont été publiés récemment dans Geophysical Research Letters Lien externe .

Depuis 2010, l’épaisseur de la banquise est mesurée par les radars des satellites CryoSat-2 de l’Agence spatiale européenne. Ce suivi permet d’évaluer les changements en Arctique dans le contexte du réchauffement climatique.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec