La jeunesse mobilisée en masse pour la « grève mondiale pour le climat »

Des centaines de milliers de jeunes manifestent vendredi à travers le monde pour ce qui s’annonce comme la plus grande mobilisation jamais organisée pour appeler les adultes à agir contre la catastrophe climatique.

Rejoignant le mouvement initié à l’été 2018 par la jeune Suédoise Greta Thunberg, ils boycottent les salles de classe pour cette très symbolique « grève mondiale pour le climat », qui doit culminer par une manifestation monstre à New York, où se tiendra lundi un sommet international sur le climat.

De Sydney à Séoul, en passant par Manille, Bali, Tokyo ou Bombay, l’Asie-Pacifique a donné le coup d’envoi de ce « Friday for Future » planétaire destiné à faire monter la pression sur les décideurs politiques et les entreprises, pour qu’ils prennent des mesures drastiques pour enrayer l’envol des températures provoqué par les activités humaines.

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec