La météo extrême est de plus en plus fréquente au Canada, selon les assureurs

Si vous trouvez que la météo est de moins en moins normale, vous n’avez pas tort. Un indice de météo extrême calculé par le secteur des assurances le confirme.

Les tendances actuelles ne sont pas dans les variations normales, a indiqué Caterina Lindman, de l’Institut canadien des actuaires (ICA).

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec