La ministre McKenna veut décréter l'«urgence climatique nationale»

Une motion, trois cibles : en enjoignant la Chambre à décréter « l'urgence climatique », le gouvernement veut forcer les conservateurs à s'engager, couper l'herbe sous le pied du NPD et contrer la vague verte.

La ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a inscrit au feuilleton une motion prévoyant que la Chambre « déclare que le Canada est en situation d'urgence climatique nationale ». 

Le texte stipule également que le gouvernement canadien doit « s'engager à atteindre ses objectifs nationaux en matière d'émissions énoncés dans l'Accord de Paris », soit maintenir le réchauffement planétaire sous la barre des deux degrés Celsius.

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec