Le changement climatique menace les sites archéologiques de l'Arctique

Des milliers de sites archéologiques situés dans l’Arctique « disparaissent rapidement » en raison du changement climatique, deux fois plus prononcé au pôle Nord que sur le reste de la planète, selon une étude internationale publiée jeudi dans la revue scientifique Antiquity Lien externe .

Le Grand Nord compte quelque 180 000 sites archéologiques — majoritairement dans l’Arctique norvégien (60 %), l’Arctique canadien (19 %) et en Alaska (20 %) — que « le climat froid et humide » de cette région a « préservé de manière extraordinaire » jusqu’à tout récemment, rappellent les auteurs de l’article que l’AFP a consulté.

Plus d'information dans LeDevoir.com, Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec