Le climat serait moins sensible que prévu

La Terre est moins sensible à l'émission des gaz à effet de serre que ne le supposent les modèles climatiques actuels, selon une nouvelle étude britannique. Au lieu d'augmenter d'un maximum de 4,5 °C, le mercure ne grimpera que de 3,4 °C. Nos explications.

La suite dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec