Le Québec doit s'attaquer aux transports, selon des environnementalistes

Les grands décideurs ont un rôle de premier plan à jouer pour freiner le réchauffement climatique, mais les citoyens ont du poids dans la balance, affirment des environnementalistes au lendemain de la publication d'un rapport alarmant des experts climat de l'ONU (GIEC).

«La science nous commande d'opérer un virage radical, de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 et de les ramener à zéro d'ici 2050. Dès maintenant, nos choix d'investissements doivent se faire à travers cette lorgnette», estime Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie pour Greenpeace.

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec