Les changements climatiques forcent Aéroports de Montréal à investir

Les changements climatiques obligent Aéroports de Montréal (ADM) à investir des sommes majeures pour assurer la sécurité des vols.

Ce qui ajoute aux difficultés, toutefois, est le nombre croissant d'épisodes de verglas, selon le directeur adjoint responsable de l'entretien des terrains et des équipements, Sylvain Marchand.

ADM fait état de 13 événements de pluie verglaçante en 2016-2017.

«Il y a en a de plus en plus, a indiqué en entrevue M. Marchand, sans pouvoir fournir dans l'immédiat des données sur les années antérieures. Et le problème n'est pas nécessairement l'augmentation, mais je vous dirais depuis trois ans particulièrement, c'est extrême. Ce sont des quantités d'eau qui tombent, (...) des pluies abondantes avec des températures sous zéro et des surfaces extrêmement froides. Avant ça, il y avait plus des petites pluies, des bruines verglaçantes qu'on réussissait à mieux contrôler.»

Plus d'information dans LaPresse.ca.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec