Les changements climatiques néfastes pour les bourdons

Les changements climatiques auront des répercussions pires que prévu sur les populations de bourdons en Amérique du Nord, révèle une récente étude de chercheurs de l'Université d'Ottawa.

On a beaucoup entendu parler des abeilles menacées ces dernières années, mais les bourdons sont aussi de précieux petits pollinisateurs. Plus efficaces même, ils contribuent de façon notable aux récoltes et augmentent la diversité des aliments que nous pouvons consommer.

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec