Les quatre dernières années, les plus chaudes jamais enregistrées

Les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, a indiqué mercredi l'ONU, qui y voit la confirmation du réchauffement climatique causé par les concentrations records de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.  

Dans un communiqué de presse, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) observe que la température moyenne à la surface du globe en 2018 a dépassé d'environ 1,0 °C celle qui prévalait à l'époque préindustrielle (1850-1900).  

« Cette année (2018) se classe au quatrième rang des plus chaudes qui aient été constatées », poursuit l'agence spécialisée de l'ONU. 

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec