Les sables bitumineux polluent plus qu'on le pense

Les émissions de gaz à effet de serre imputables à l’exploitation des sables bitumineux canadiens seraient 30 % plus élevées que ce qui est actuellement calculé, selon une étude publiée mardi dans la revue scientifique Nature Communications et signée par plusieurs chercheurs d’Environnement et Changement climatique Canada.

La différence entre ces nouvelles évaluations, réalisées depuis un avion survolant les principales mines de sable bitumineux du nord de l’Alberta, et les calculs des pétrolières, basés sur des normes internationales, s’élève à 17 millions de tonnes de CO2 par année, soit l’équivalent des émissions de la région métropolitaine de Toronto.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec