Les villes canadiennes ne sont pas prêtes à faire face au changement climatique

Une étude laisse croire que la plupart des villes canadiennes n’ont pas encore évalué la menace posée par les changements climatiques bien qu’elles soient les plus exposées aux catastrophes météorologiques qu’ils pourraient causer.

Une enquête menée sur 63 municipalités de diverses tailles, d’un océan à l’autre, a révélé des lacunes importantes dans la façon dont la plupart se préparent aux conditions à venir et dans les efforts pour réduire leur contribution au problème.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec