Papillons, coccinelles, libellules et coléoptères menacés

Tout le monde s’émeut de l’extinction de certaines espèces de mammifères et d’oiseaux, tout en se désintéressant complètement du sort des insectes, qui représentent pourtant les deux tiers de toutes les espèces vivant sur Terre. Or, voilà qu’une nouvelle étude révèle que plus de 40 % des espèces d’insectes du monde pourraient disparaître de la surface de la planète au cours des prochaines décennies, ce qui est deux fois plus que pour les vertébrés.

Qui plus est, il ne fait aucun doute qu’une telle extinction aura des répercussions catastrophiques sur la plupart des écosystèmes qui peuplent notre planète, étant donné les rôles fondamentaux et stratégiques qu’y jouent les insectes.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec