Quand le renard ou le lièvre laissent tomber le blanc pour survivre au changement climatique

Renard polaire, lièvre variable, perdrix des neiges… De nombreux animaux à couleur changeante sont handicapés par leur camouflage quand il n’y a pas de neige en hiver. Mais certaines populations laissent tomber le manteau d’hiver pour s’adapter au réchauffement.

Ils sont tout bruns l’été et tout blancs l’hiver : de nombreuses espèces d’animaux adaptent la couleur de leur pelage à la saison pour mieux se camoufler. C’est par exemple le cas du renard arctique, du lagopède alpin (ou perdrix des neiges), ou du lièvre d’Amérique — également appelé lièvre variable pour son pouvoir de caméléon… Autant d’adorables bestioles vivant dans les régions nordiques et montagneuses, qui arborent une robe grise ou brune pour courir sur la terre et les rochers à la belle saison, et se transforment en boules de poils blanches quand viennent les jours froids, pour se fondre dans le manteau neigeux. Le problème, c’est que de la neige, on en trouve de moins en moins.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec