Réduire la consommation de viande pour préserver le climat

La consommation globale de viande devra être réduite drastiquement si le monde veut agir contre le réchauffement climatique, montre une étude parue dans la revue Nature et consacrée à l'impact environnemental de ce que nous mangeons.

Les pays développés en particulier devront réduire de 90 % leur consommation de viande pour préserver la planète et nourrir les quelque 10 milliards d'humains attendus d'ici 2050, ont calculé les chercheurs.

Plus d'information dans LaPresse.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec