S'adapter aux changements climatiques grâce à la végétalisation

Dans les années à venir, en raison des changements climatiques, nous allons nous trouver, pendant une quarantaine de jours par année, avec des températures au-dessus de trente degrés, selon Jean-Claude Vigor. « Avec ces chaleurs-là, c'est sûr que les plantes de climat tempéré vont commencer à disparaître tranquillement », constate le chroniqueur horticole.

Jean-Claude Vigor se fait souvent demander ce qu’il faut planter. En ce qui a trait aux arbres importants, qui peuvent avoir une durée de vie de 200 à 500 ans, il commence à avoir des difficultés à répondre à cette question. « Je ne peux pas vous le dire, précise-t-il. Je n’imaginais pas, il y a 20 ans, que les frênes seraient attaqués par l’agrile du frêne. Qui est-ce qui pensait ça? »

Plus d'information dans ICI.Radio-Canada.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec