Un coup de barre est nécessaire pour faire de l'Accord de Paris un succès

Un an après l'entrée en vigueur de l'accord sur le climat de Paris, l'ONU constate que les cibles de réduction d'émissions de gaz à effet de serre des pays signataires sont beaucoup trop timides pour permettre de maintenir le réchauffement de la planète sous les 2 °C visés pour la fin du siècle.

En effet, en maintenant les cibles de réduction fixées à Paris, les pays signataires dépasseront de 30 % l'objectif d’émissions de gaz à effet de serre (GES) fixé pour 2030. Ces émissions atteindront cette année-là de 53 à 55,5 milliards de tonnes d’équivalents CO2, alors que l'objectif de l'Accord de Paris pour 2030 est de 42 milliards de tonnes.

Plus d'information dans ICI.Radio-Canada.ca Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec