Une hausse importante des températures dans l'Arctique est inévitable, dit l'ONU

Même si les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat étaient atteints, les températures dans l'Arctique augmenteront de 3 à 5 degrés Celsius en hiver, avec des conséquences importantes pour la région et pour le niveau des océans, selon un nouveau rapport de l'Agence de l'ONU pour l'environnement.

Le document, présenté à l’occasion de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement, à Nairobi, au Kenya, dépeint un portrait pessimiste du futur dans le Grand Nord, une région particulièrement sensible aux changements du climat.

Plus d'information dans ICI.Radio-Canada.ca. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec