Vers des canicules de plus en plus fréquentes

La vague de chaleur exceptionnelle que subit l’hémisphère nord, avec son lot d’incendies en Grèce et en Scandinavie, est appelée à devenir de plus en plus banale avec le réchauffement de la planète, selon les experts.

En Grèce, où les incendies ont fait plus de 70 morts selon le dernier bilan, des températures élevées sont habituelles en été.

Mais la situation est exceptionnelle pour l’Europe du Nord, où l’Organisation météorologique mondiale (OMM) prévoit des températures supérieures à la normale jusqu’à début août, de l’Irlande aux pays baltes, en passant par la Scandinavie.

Plus d'information dans LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec