Le syndrome du Titanic

Durée : 1 heure 33 minutes

Lien : Voir bande annonce et extraits

 

 

 

«Ce film est davantage un appel à la raison et un acte politique qu'un documentaire sur la crise écologique », voilà ce que déclarait Nicolas Hulot à la sortie du film. Et c’est bien le cas ! Dans cette pellicule, Nicolas Hulot analyse de façon philosophique la société actuelle et le rôle que l’homme a à y jouer. C’est une invitation à une réflexion personnelle sur notre mode de vie et de nos vrais besoins. Le plus grand défi à surmonter est celui de ne plus être matérialiste «  Est-il possible de ne garder que l’essentiel ? », nous interroge-t-il. Les cultures disparaissent, l’occidentalisation se retrouve partout. Les images opposent la technologie devenue le Dieu à la situation précaire de la majorité. Le superflu a pris le dessus: bar à oxygène à Tokyo, piste de ski intérieure à Dubaï pour ne citer qu’eux. Au Nigeria, les composés électroniques sont démontés à la main. Ce qui ‘est pas retenu est brûlé à ciel ouvert, générant des fumées extrêmement toxiques.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec