GIEC

Création et mission du GIEC

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 grâce à la volonté de deux institutions des Nations unies : l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

Le GIEC a pour mandat d'évaluer, sans parti pris et de manière méthodique et objective, l'information scientifique, technique et socio-économique disponible en lien avec la question des changements climatiques. Le GIEC puise son information dans des sources crédibles d'information qui ont été vérifiées et validées par des experts de plusieurs pays. 

Les rapports du GIEC permettent d'informer les décideurs sur les causes et conséquences des changements climatiques, partout sur la planète afin que des solutions d'atténuation (réduction des gaz à effet de serre) et d'adaptation aux changements climatiques soient envisagées.  

QUELQUES CHIFFRES !

195 pays sont membres du GIEC, ce qui représente la quasi-totalité des pays dans le monde. Sur ce nombre, 2 500 experts scientifiques et relecteurs, en provenance de plus de 130 pays, s'impliquent directement au sein de ce groupe.

5 rapports ont été rédigés, depuis la création du GIEC, aux années suivantes : 1990, 1995, 2001, 2007, 2013-2014. Ce sont 831 auteurs qui ont participé au rapport de 2014, sélectionnés parmi plus de 3 000 candidatures !

Les travaux du GIEC s'effectuent en 6 langues (les langues officielles des Nations unies) : anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe.

Téléchargez la brochure du GIEC (2.5 Mo)

Flash is required!

Source: Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, France.
www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-du-GIEC.html

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec