La chronologie des changements climatiques

  • 500
  • Marqueur de temps
  • 190 à 206 millions
  • 1000
  • Marqueur de temps
  • 254 à 345 millions
  • 1700
  • Marqueur de temps
  • 600 et 679 millions
  • 1750
  • Marqueur de temps
  • 629 à 691 millions
  • 1850
  • Marqueur de temps
  • 1,1 à 1,4 milliard
  • 1900
  • Marqueur de temps
  • 1,5 et 1,7 milliard
  • 1970
  • Marqueur de temps
  • 3,696 milliards
  • 1985
  • Marqueur de temps
  • 4,8 milliards
  • 1995
  • Marqueur de temps
  • 5,692 milliards
  • 2005
  • Marqueur de temps
  • 6,5 milliards
  • 2010
  • Marqueur de temps
  • 6,8 milliards
  • 2020
  • Marqueur de temps
  • 7,5 milliards
  • 2030
  • Marqueur de temps
  • 8,2 milliards
  • Année ›
  • Population › mondiale
  • Population mondiale : 254 à 345 millions de personnes

L’optimum climatique médiéval

L’optimum climatique médiéval parfois appelé réchauffement climatique de l'an mil est une période de climat inhabituellement chaud localisé sur les régions de l’Atlantique nord et ayant duré du Xe siècle jusqu’au XIVe siècle approximativement. Cette période a permis à l'homme de s'installer dans des régions qui seraient aujourd'hui considérées comme trop rudes sur le plan climatique. Durant l'Optimum Médiéval, on cultivait l'avoine et l'orge en Islande et la vigne prospérait dans le sud de l'Angleterre. Les forêts canadiennes s'étendaient beaucoup plus loin vers le nord qu'elles ne le font aujourd'hui, les colonies agricoles prospéraient dans les hautes terres du nord de l'Ecosse.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec