La chronologie des changements climatiques

  • 500
  • Marqueur de temps
  • 190 à 206 millions
  • 1000
  • Marqueur de temps
  • 254 à 345 millions
  • 1700
  • Marqueur de temps
  • 600 et 679 millions
  • 1750
  • Marqueur de temps
  • 629 à 691 millions
  • 1850
  • Marqueur de temps
  • 1,1 à 1,4 milliard
  • 1900
  • Marqueur de temps
  • 1,5 et 1,7 milliard
  • 1970
  • Marqueur de temps
  • 3,696 milliards
  • 1985
  • Marqueur de temps
  • 4,8 milliards
  • 1995
  • Marqueur de temps
  • 5,692 milliards
  • 2005
  • Marqueur de temps
  • 6,5 milliards
  • 2010
  • Marqueur de temps
  • 6,8 milliards
  • 2020
  • Marqueur de temps
  • 7,5 milliards
  • 2030
  • Marqueur de temps
  • 8,2 milliards
  • Année ›
  • Population › mondiale
  • Population mondiale: 6,842 milliards.

  • La pollution atmosphérique en milieu urbain tue quelque 1,2 million de personnes dans le monde.

  • L’industrie sidérurgique est responsable de 3.9% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) et de 3.0% des GES.

Seizième Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations unies sur le Changement climatique (COP 16)

Ce sommet a été l'occasion d'un débat sur la nature juridique de l'accord, c'est-à-dire sur le nouveau traité qui viendra le concrétiser. Cet accord n’impose pas de contraintes mais engage les nations à lutter contre les causes humaines du changement climatique. Promesse a été faite d’agir pour limiter la hausse des températures à 2°C avant la fin du siècle par rapport au début de l’ère industrielle. La lutte contre la déforestation est désormais officiellement consacrée par les « parties » (les pays participant aux négociations), d’abord grâce au programme REDD (Reducing Emissions from Deforestation and forest Degradation). Enfin, le principe du « fonds vert », avancé à Copenhague, est entériné. Il sera géré par une commission de 24 membres représentant à parité des pays pauvres et des pays riches. À partir de 2020, cent milliards de dollars seront levés chaque année pour aider les pays pauvres à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), à s’adapter aux modifications du climat et à transférer de nouvelles technologies. En avance sur ce calendrier, l’Europe, les États-Unis et le Japon ont promis 30 milliards de dollars entre 2011 et 2012. (29 novembre au 12 décembre, Cancun, Mexique)

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec