La chronologie des changements climatiques

  • 500
  • Marqueur de temps
  • 190 à 206 millions
  • 1000
  • Marqueur de temps
  • 254 à 345 millions
  • 1700
  • Marqueur de temps
  • 600 et 679 millions
  • 1750
  • Marqueur de temps
  • 629 à 691 millions
  • 1850
  • Marqueur de temps
  • 1,1 à 1,4 milliard
  • 1900
  • Marqueur de temps
  • 1,5 et 1,7 milliard
  • 1970
  • Marqueur de temps
  • 3,696 milliards
  • 1985
  • Marqueur de temps
  • 4,8 milliards
  • 1995
  • Marqueur de temps
  • 5,692 milliards
  • 2005
  • Marqueur de temps
  • 6,5 milliards
  • 2010
  • Marqueur de temps
  • 6,8 milliards
  • 2020
  • Marqueur de temps
  • 7,5 milliards
  • 2030
  • Marqueur de temps
  • 8,2 milliards
  • Année ›
  • Population › mondiale
  • Les rejets de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint un record en 2014, le trentième de suite, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence dépendant de l'ONU. 
  • L'année 2014 a été la plus chaude jamais enregistré sur la terre, selon l'ONU.

Vingtième Conférence des Parties de la Convention cadre sur les changements climatiques (COP20)

Les pays présents à la COP20, à Lima, sont parvenus à conclure in extremis un accord qui fixe le format des futurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le document final invite « les parties prêtes à le faire » à soumettre pour mars 2015 leurs propres plans nationaux de lutte contre le réchauffement climatique.

Selon l’accord, ces engagements seront ensuite agrégés par le secrétariat de la Convention de l’ONU sur le changement climatique, qui préparera une synthèse pour le 1er novembre 2015, afin d’évaluer leurs effets combinés pour freiner la hausse des températures. Les contributions nationales doivent permettre une baisse globale des émissions de 40 à 70 % d’ici à 2050 pour parvenir à ne pas dépasser le seuil de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec