Recherche

Vous êtes ici :

Pratiques d'enseignement des changements climatiques

Nous vous présentons les pratiques d'enseignement qui ont été les plus porteuses parmi celles expérimentées en 2012-2013 par une douzaine d'écoles du Québec. Ces démarches ont été vécues dans le cadre du projet Planif'Action pour le climat de la Fondation Monique-Fitz-Back, financé par le Fonds d'action québécois pour le développement durable et son partenaire financier, le gouvernement du Québec via le programme Action-Climat.

Préscolaire

On bouge, on lit et on sème la vie ! 

MOTS CLÉS : entrepreneuriat, nature, lectures, création de kiosques d'animation.

CYCLE VISÉ : Préscolaire et comité vert

DURÉE : variable selon les activités choisies. L'activité Un arbre une vie s'étend de l'automne au printemps et nécessite la mobilisation des élèves à quelques reprises au courant de l'année.

APERÇU DE LA DÉMARCHE : Est-ce possible d'aborder les changements climatiques auprès des enfants du préscolaire ? Le projet suivant démontre qu'il est possible de le faire, et ce, à travers la nature et les arbres, essentiellement. Le jumelage entre ces jeunes élèves et ceux du comité vert ou de la 6e année a aussi été l'une des clés du succès de cette démarche, par exemple, pendant le Salon des changements climatiques, les Olympiades environnementales ou encore, les Lectures animées de la récré. Voyez comment cette pratique inspirante met en valeur le talent entrepreneurial des élèves !

Un arbre, deux peuples, trois pommes et quatre saisons

MOTS CLÉS : Nature, alimentation, compostage, Inuit, journées thématiques

CYCLES VISÉS : Préscolaire

DURÉE : variable selon les activités choisies. L'activité Un arbre une vie s'étend de l'automne au printemps et nécessite la mobilisation des élèves à quelques reprises au courant de l'année.

APERÇU DE LA DÉMARCHE : Voici une deuxième démarche d'éducation aux changements climatiques qui a été mené auprès d'enfants du préscolaire. Le projet Un arbre une vie a, ici aussi, constitué le mât central du projet en impliquant les jeunes de la rentrée au printemps. Les élèves ont également pu en apprendre davantage sur les légumes de saison en dégustant une soupe d'aliments locaux ou encore, partager leurs secrets pour préparer la pomme, fruit emblématique du Québec. Après la pomme et l'automne, les enfants ont été initiés à la réalité des jeunes Inuit du Nord québécois et, grâce aux journées thématiques, à la consommation énergétique en hiver. Voyez de quelle lumière s'allume les élèves de Richelieu, lors du mouvement Une heure pour la Terre !

2e et 3e cycle

Petits experts changements climatiques à l'action !

MOTS CLÉS : entrepreneuriat, art, pollution, transport, énergie, semaines thématiques

CYCLES VISÉS : 2e et 3e cycle du primaire (3e/4e année et 5e année)

DURÉE : variable selon le choix de l'enseignant à animer l'une ou l'autre des activités (durée des semaines thématiques variant d'une semaine à un mois)

APERÇU DE LA DÉMARCHE : Les changements climatiques ne sont pas qu'une affaire de sciences ! L'art et l'entrepreneuriat représentent d'autres voies tout autant intéressantes pour aborder cet enjeu auprès de vos élèves, comme démontré dans le présent récit avec les " Brigades antipollutions " ainsi qu'avec les équipes expertes du projet " Ça chauffe en GES ! ". À cette même école, plusieurs semaines thématiques ont aussi été organisées afin de mettre au défi élèves et enseignants quant au tri dans le bac de compostage, aux boites à lunch sans déchets, à l'efficacité énergétique et à la marche comme moyen de transport santé et non polluant.

Le cabinet des curiosités des changements climatiques !

MOTS CLÉS : alimentation, transport, énergie.

CYCLES VISÉS : 2e et 3e cycle (4e/5e année et 5e année)

DURÉE : variable selon le nombre et les activités choisies. Peut s'étaler tout au long de l'année.

APERÇU DE LA DÉMARCHE : Comment allier éducation aux changements climatiques, débrouillardise et gourmandise ? L'expérience suivante raconte quelques activités vécues où les élèves ont analysé des listes d'épicerie, partagé et cuisiné leurs idées de recettes saisonnières et réalisé un livre de recettes. L'énergie, le transport et les déchets ont aussi fait partie de la démarche vécue par les élèves en plus d'être représentés dans le cabinet des curiosités... Tout au long de l'année, une corde à linge ou des autocollants sur le cadre de porte rappelaient aux élèves de maintenir leur geste de réduction des gaz à effet de serre qu'ils avaient adopté.

2e année du 1er cycle du secondaire

Les enjeux énergétiques de ma ville, j'en fais ma mission !

MOTS CLÉS : énergies renouvelables et non renouvelables, enjeux municipaux, engagement

CYCLES VISÉS : 2e année du 1er cycle du secondaire

DURÉE : approximativement 7 cours

APERÇU DE LA DÉMARCHE : La situation d'apprentissage (S.A.) suivante permet de couvrir des concepts et démarches scientifiques du programme de science et technologie grâce à sept kiosques d'expérimentation sur les énergies. À la fin de chacun des ateliers, les élèves doivent se questionner sur l'aspect renouvelable de ces énergies ainsi que sur leurs utilisations potentielles. Tout au long de la S.A., les élèves se retrouvent plongés dans la réalité de la ville fictive de Colvert, en tant que citoyens soucieux de leur consommation énergétique et de celle de leur ville. Suite à une meilleure compréhension de la transformation des énergies et de leurs impacts sur les changements climatiques, quelles recommandations feront-ils à leur ville pour défendre une consommation énergétique plus efficace ? Quels gestes s'engageront-ils eux-mêmes à poser pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ? Cette S.A. guide les élèves de l'observation de certains enjeux environnementaux jusqu'à l'action.

Secteur Accueil des nouveaux arrivants

Les changements climatiques dans le monde

MOTS CLÉS : interculturel, catastrophes naturelles, nature, sécurité alimentaire

CYCLES VISÉS : secteur Accueil des nouveaux arrivants (secondaire)

DURÉE : variable

APERÇU DE LA DÉMARCHE : Les changements climatiques n'ont pas de frontière si de culture. Ils sont partout. Cette pratique d'enseignement démontre la façon dont cette réalité a été utilisée pour introduire la question changements climatiques auprès d'une classe de jeunes immigrants à Montréal. En plus d'apprendre le français et de se familiariser avec le mode de vie québécois, ces jeunes de 12 à 17ans ont été sensibilisés aux causes et conséquences des changements climatiques ici, comme ailleurs dans le monde. Plusieurs activités dans la nature montréalaise et des environs ont aussi contribué à leurs apprentissages sur les moyens de limiter ou de s'adapter à l'enjeu.

 

 

Partenaire financier

Le projet Planif'Action pour le climat a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d'action québécois pour le développement durable et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec via son programme Action-Climat.

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec